La tuberculose et le risque de contagion en entreprise

Catégorie : 

Le 24 mars prochain a lieu la journée mondiale de lutte contre la tuberculose. L’occasion de revenir sur les bonnes pratiques en entreprise pour éviter le risque de contagion.

La tuberculose touche, chaque année, plusieurs millions de personnes dans le monde. C’est une maladie contagieuse causée par le bacille de Koch (BK) qui atteint le plus souvent les poumons (tuberculose pulmonaire) mais peut aussi atteindre d’autres parties du corps comme les os, les reins, les intestins. La transmission se fait par voie aérienne, par dispersion de gouttelettes de sécrétions bronchiques, à partir d’un malade contagieux, particulièrement lorsqu’il tousse. La guérison survient après un traitement antibiotique prolongé et bien observé.

"Si la tuberculose a bien diminué en France entre 2008 et 2014, elle peut concerner toutes les populations, comme le montre la mini-épidémie récente dans un lycée des Pyrénées-Atlantiques ", précise le pneumologue Arnaud Trebucq, dans une publication de Santé publique France. Il faut donc rester vigilant et respecter les règles d’hygiène suivantes : aérez et ventilez les locaux, nettoyez régulièrement, favoriser l’éclairage naturel, respecter les règles d’hygiène des mains, sensibiliser aux règles d’hygiène de la toux (tousser dans un mouchoir à usage unique, se laver les mains après mouchage...) et portez des masques de protection notamment en milieu de soins lors d’une situation à risque.

Lors d’une enquête autour d’un cas de tuberculose, le médecin du travail participe, en collaboration avec le Centre de Lutte Anti Tuberculeuse (CLAT), à : l’information du personnel de l’entreprise, l’élaboration d’une liste de salariés à dépister dont l’anonymat doit être conservé, l’organisation du dépistage et du suivi des salariés concernés. Le médecin du travail peut vous prescrire une radiographie pulmonaire et/ou un test sanguin en fonction de l’exposition à ce risque infectieux en lien avec votre métier.


Pour en savoir plus, retrouvez notre dépliant de prévention ci-dessous ou consultez le site du centre de lutte anti tuberculeuse (Clat) du CHU de Nantes.