AT/MP : les entreprises connaissent mieux les procédures

La publication du second baromètre de la gestion des accidents du travail et maladies professionnelles montre que les entreprises gèrent mieux ces moments difficiles et sont sensibles à l'information sur les risques psychosociaux.


Alors que les médias se font de plus en plus souvent l'écho des problématiques liées au burn-out en entreprise, Atequacy et Singer Avocats* publient leur second baromètre de la gestion des AT/MP. Publié au moment où le Sénat examine le projet de loi sur le dialogue social, qui pourrait apporter une reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle, ce baromètre révèle l'importance que ce risque prends dans les esprits des employeurs : 41% des cas d'arrêts maladie suite à une dépression ont occasionné une déclaration d'accident du travail cette année, quand la quasi-totalité occasionnait un arrêt maladie classique en 2014.


Ce qui ressort également de ce baromètre, une meilleure connaissance des entreprises en matière de gestion administrative des accidents du travail et des maladies professionnelles (AT/MP). Ainsi, près d'une entreprise sur deux estime maîtriser la procédure menée par la caisse primaire d'assurance maladie CPAM.


Près d'une entreprise sur deux également (43%), disent émettre des réserves lorsqu'elles estiment que l'accident ou la maladie n'est pas lié au travail, une progression importante par-rapport à 2014, où seulement 17% indiquaient le faire. Ces réserves, qui doivent impérativement être motivées, demandent beaucoup de temps dans le traitement des dossiers.


Cette année, les employeurs n'hésitent pas à prendre des sanctions contre les manquements de leurs salariés, 35% ayant finalement licencié un salarié (1% en 2014) et 20 % prononcé une mise à pied disciplinaire (3% en 2014). Des résultats à pondérer par une bien meilleure utilisation des moyens de protection, seulement 10% des entreprises déclarant avoir été confrontées à un accident du travail lorsque le salarié utilisait les EPI à disposition (53% en 2014).



* Atequacy est un cabinet de conseil opérationnel en gestion des risques professionnels. Singer avocats est un cabinet expert en droit social.



Pour télécharger le pdf du baromètre.