Votre oreille est fragile, protégez la !

Catégorie : 

Près de 80% des salariés du tertiaire disent être gênés par le bruit ; 91% des actifs ouvriers déclarent être en difficulté par rapport au bruit ; 80% des actifs indiquent rencontrer des difficultés à suivre des conversations à cause du bruit ambiant*. Le bruit peut provoquer des surdités mais aussi du stress et de la fatigue qui, à la longue, ont des conséquences sur la santé du salarié et la qualité de son travail. Connaissez-vous l'anatomie de votre oreille ? Le SSTRN vous propose de mieux comprendre comment notre oreille reçoit les sons afin de mieux préserver cette organe fragile et complexe.

Comment reçoit-on les sons ?

  • Les ondes sonores sont captées par le pavillon qui va les diriger dans le conduit auditif jusqu’à la membrane du tympan (oreille externe).
  • La membrane va vibrer sous l’effet de pression des ondes et activer la chaîne des osselets qui, à son tour, va transmettre les vibrations à l’oreille interne (oreille moyenne).
  • Les cellules ciliées réagissent aux vibrations et envoient, par le nerf auditif, des impulsions jusqu’au cerveau où le signal sera interprété (oreille interne).

Les cellules ciliées se dégradent naturellement avec l’âge (la presbyacousie) et de manière prématurée lors d’une exposition prolongée au bruit ou lors d’un traumatisme sonore.
Attention, la destruction de ces cellules est irréversible !

L’exposition répétée à des niveaux sonores élevés détruit peu à peu les cellules ciliées de l’oreille interne et conduit à une perte auditive progressive et insidieuse. En effet, la perte d’audition passe inaperçue au début car elle apparaît d’abord dans les fréquences aiguës peu utilisées dans la vie courante. Ce n’est que lorsque les fréquences moyennes sont touchées, celles de la conversation, que l’on s’en rend compte. Les signes : besoin de faire répéter son interlocuteur, nécessité d’augmenter le volume de la télévision, difficultés de compréhension en groupe, mettre l’autoradio plus fort le soir que le matin... Préservez votre oreille, elle est fragile, protégez vous du bruit.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à contacter votre médecin du travail.

 *source enquête JNA Ifop 2016 « les nuisances sonores et leurs impacts sur la santé »