Travail à la chaleur : comment se protéger ?

Catégorie : 

L'exposition à la chaleur peut avoir énormément d'impact sur notre organisme. Sur le lieu de travail, les employeurs sont responsables de la santé et de la sécurité des salariés et doivent tenir compte des changements climatiques. Alors comment anticiper et se protéger face à de fortes chaleurs ?

La chaleur sollicite énormément notre organisme. Pour maintenir la température du corps, nos mécanismes de régulation s’activent et lors de fortes chaleur, l’organisme est rapidement surchargé. Ce qui peut entraîner des troubles sur la santé : fatigue, crampes, coup de chaleur, déshydratation… Si le corps n’arrive plus à réguler sa température, il peut dépasser les 40°C avec un risque plus fort en cas de canicule (on parle de canicule quand la température dépasse 33°C dans la journée et ne descend pas en dessous de 20°C la nuit pendant au moins 3 jours consécutifs). En revanche, le travail à la chaleur ne dispose pas de définition règlementaire. On considère la chaleur comme un risque à partir de 30°C pour un travail sédentaire et 28°C pour une activité physique. 

La chaleur au travail

L’employeur, responsable de la santé et de la sécurité au travail des salariés, doit prendre des mesures en tenant compte des conditions climatiques. Depuis 2008, les « ambiances thermiques » (dont les fortes chaleurs) doivent être intégrées au Document Unique, dans le cadre de la démarche d’évaluation des risques. L’employeur doit évaluer le risque et informer les salariés et les autres institutions représentatives du personnel des mesures prises en cas de fortes chaleurs ; vérifier le bon fonctionnement des systèmes d’aération et de la limitation des températures (ventilation, climatisation, stores…) et mettre à disposition de l’eau fraîche en quantité suffisante. Selon le poste de travail, des facteurs peuvent avoir plus d’impact sur l’organisme comme le travail en extérieur, le port d’EPI, les tâches pénibles et la proximité d’une source de chaleur importante. 

En entreprise, il est recommandé de : 

  • Afficher les précautions à prendre et les conduites à tenir en cas de fortes chaleurs
  • Adapter l’organisation de travail (horaires, alternance des tâches, augmentation du nombre de pauses…)
  • Réduire ou différer les efforts physiques intenses incompatibles avec les fortes chaleurs
  • Couper, si possible, les appareils inutilisés générant de la chaleur (imprimante, ordinateur, lampes…)
  • Prévoir des moyens de rafraîchissement disponibles (ventilateurs, brumisateurs…)
  • Surveiller régulièrement la température des locaux et les bulletins d’alerte de Météo France

Numéros pratiques :  

  • N° vert Plan canicule : 0800 06 66 66
  • Météo France : 3250

En savoir plus : retrouvez l'ensemble des déplants de l'INPES "Canicule, fortes chaleurs - adoptez les bons réflexes" et le dossier thématique du SSTRN sur le travail et la chaleur.