Les précautions à prendre pour concilier travail et fortes chaleurs

Selon le poste de travail, des facteurs peuvent avoir plus d’impact sur l’organisme comme le travail en extérieur, le port d’équipements, les tâches pénibles ou encore la proximité d’une source de chaleur importante. 

Tous les ans, le gouvernement déclenche le Plan National Canicule. Il a pour objectif d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre. Il permet également de rappeler qu’en cas de vague de chaleur, les employeurs sont tenus de prendre, de manière pérenne, les mesures visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs : aménagements d’horaires, limitation ou report des activités susceptibles d’avoir un effet délétère sur la santé de leurs travailleurs (port de charge, exposition au soleil aux heures les plus chaudes, etc...). Vous retrouverez tous les documents officiels en bas de page.

Recommandations collectives

  • Afficher les précautions à prendre et les conduites à tenir en cas de fortes chaleurs,
  • Adapter l’organisation de travail (horaires, alternance des tâches, augmentation du nombre de pauses…),
  • Réduire ou différer les efforts physiques intenses incompatibles avec les fortes chaleurs,
  • Couper, si possible, les appareils inutilisés générant de la chaleur (imprimante, ordinateur, lampes…),
  • Prévoir des moyens de rafraîchissement disponibles (ventilateurs, brumisateurs…),
  • Surveiller régulièrement la température des locaux et les bulletins d’alerte de Météo France.

Recommandations individuelles

  • Pensez à consulter le bulletin météo (radio, presse, etc.),
  • Surveillez la température ambiante,
  • Buvez, au minimum, l’équivalent d’un verre d’eau toutes les 15 à 20 min,
  • Portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la sueur (ex. : vêtements de coton), amples, et de couleur claire si le travail est à l’extérieur,
  • Protégez-vous la tête du soleil,
  • Adaptez votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur et organisez le travail de façon à réduire la cadence, notamment en aménageant les plages horaires de travail,
  • Réduisez ou différez les efforts physiques intenses, et reportez les tâches ardues aux heures les plus fraîches,
  • Allégez la charge de travail par des cycles courts travail/repos,
  • Réclamez et utilisez les aides mécaniques à la manutention (diables, chariots, appareils de levage, etc.),
  • Pensez à éliminer toute source additionnelle de chaleur : éteignez le matériel électrique non utilisé, etc.,
  • Utilisez un ventilateur d’appoint, extracteur de chaleur (à utiliser seulement à une température ambiante de moins de 33 °C, au-delà, cela pourrait augmenter la température),
  • Évitez toute consommation de boisson alcoolisée (y compris la bière et le vin).
  • Faites des repas légers et fractionnés,
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments.

 En savoir plus : retrouvez le dossier thématique du SSTRN sur le travail à la chaleur, le dossier canicule de Santé Publique France ainsi que la page du Ministère de la Santé et des Solidarités.