Nouveau guide pratique employeurs : Le travail isolé

Catégorie : 

Le SSTRN vient de publier un nouveau guide de prévention destiné aux employeurs : Le travail isolé, mieux le comprendre pour mieux le prévenir.

De plus en plus d’entreprises ont recours au travail isolé suite à l’apparition de nouvelles méthodes de travail : horaires atypiques, automatisation, prestataires extérieurs... Cependant, le travail isolé est souvent mal identifié, peu évalué et les moyens de prévention mis en place sont insuffisants. Le Code du travail ne définit pas le travail isolé. Néanmoins, votre obligation de sécurité vis-à-vis de vos salariés implique le repérage de ces situations d’isolement et leurs conséquences éventuelles dans votre évaluation des risques. Si vous ne pouvez pas éliminer l’isolement, il est fondamental de prendre des mesures de prévention efficaces.

Aucune réglementation ne définissant la notion de travail isolé, il est communément considéré comme étant la réalisation d’une tâche par une personne seule, dans un environnement de travail où elle ne peut être vue ou entendue directement par d’autres et où la probabilité de visite est faible. Le travail isolé augmente la difficulté de secours en cas d’accident, l’isolement est donc un facteur aggravant.

Quelques exemples de situations de travail isolé :

  • personnel d’astreinte hospitalier,
  • livreur et transporteur,
  • travailleur à domicile,
  • personnel de dépannage et de maintenance,
  • personnel d’entretien
  • gardien et veilleur,
  • commercial,
  • petit commerce de proximité,
  • chauffeur,
  • personnel seul dans l’entreprise en fin de journée.

Réalisé par les professionnels du SSTRN, ce guide vous aide à mieux comprendre et mieux repérer le travail isolé et vous propose des pistes d’actions à mener pour que la prévention des risques soit efficace.