Les impacts du télétravail sur la santé des salariés

Catégorie : 

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le télétravail connaît une hausse très importante partout dans le monde, mais ce n’est pas sans conséquence sur les conditions de travail et la santé psychologique.

Les télétravailleurs plus exposés au burn-out

Un récent sondage d’OpinionWay, réalisé pour le cabinet Empreinte Humaine, a mis en évidence des liens entre les conditions de télétravail et une augmentation du burn-out en France. L’étude souligne une augmentation de 25 % des cas de burn-out chez les travailleurs par rapport au mois de mai 2021. Pour expliquer cette augmentation, le baromètre évoque notamment le travail à distance.

Toujours selon l'étude du cabinet, si huit salariés sur dix souhaitent continuer à télétravailler jusqu'à trois jours par semaine, les télétravailleurs sont malgré tout plus exposés au burn-out: 46% d'entre eux se trouvent en détresse psychologique, contre 40% pour les salariés en présentiel.

Consultez le baromètre du cabinet Empreinte Humaine.

Le travail à domicile dans le monde

Selon les statistiques de l’OIT, il y avait environ 260 millions de travailleurs à domicile avant la crise du Covid-19, représentant 7,9% de l’emploi mondial. Durant les premiers mois de la pandémie de Covid-19 en 2020, l’agence a estimé qu’un travailleur sur cinq avait été amené à travailler à domicile. Pourtant les lois et les politiques qui régissent le marché du travail n’ont pas été conçues dans l’idée que le domicile puisse être un lieu de travail.

Dans ce dossier intitulé "Travail à domicile : de l'invisibilité au travail décent", l’Organisation internationale du travail (OIT) affirme que le travail à domicile est souvent « invisible » et que les télétravailleurs font face à des risques plus importants en matière de santé et de sécurité et qu’ils bénéficient «d’un accès plus restreint à la formation que les autres travailleurs, ce qui nuit à leurs perspectives de carrière».

Parcourez l’InfoStory de l’OIT.