Covid-19 : les masques « maison » ne sont plus recommandés

Catégorie : 

Comme le recommandait le Haut conseil de la santé publique (HCSP) en début de semaine dernière, les masques « maison » et les protections de catégorie 2 sont à éviter dans l'espace public et en entreprise. Ces masques sont jugés insuffisamment filtrants face à l'apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus.

"Le Haut conseil de la santé publique recommande aux Français, et c'est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu'on a fabriqué chez soi", déclarait la semaine dernière le ministre de la Santé Olivier Véran dans une interview télévisée. Il demandait également également d’éviter les masques industriels en tissu moins filtrant de catégorie 2.

Le protocole sanitaire en entreprise va également être adapté pour demander aux salariés de ne plus utiliser de masques artisanaux, jugés insuffisants par les autorités sanitaires face aux variants du virus très contagieux, a indiqué dimanche le secrétaire d'État chargé de la Santé au travail, Laurent Pietraszewski.

Quels sont les modèles de masques à privilégier ?

Seuls trois types de masques devront donc être portés dans l'espace public : les masques chirurgicaux, les FFP2 et les masques en tissu industriels dits "de catégorie 1".

Les masques en tissu de catégorie 1 filtrent 90% des particules, contre 70% pour la catégorie 2, selon des normes élaborées par l'Association française de normalisation. Les masques chirurgicaux, eux, filtrent au moins 95% des particules de 3 micromètres. Enfin, les FFP2 bloquent 94% des aérosols, les particules les plus fines.

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommande également que la règle de distanciation sociale soit étendue à 2 mètres.