Les conséquences alarmantes du tabagisme chez les femmes

Catégorie : 

À l'occasion du lancement du Moi(s) sans tabac 2018, Santé Publique France publie sa première étude consacrées au tabagisme chez les femmes et à l'impact de cette consommation sur leur santé, qui augmente significativement depuis quelques années. 

L'étude dévoile pour la première fois des chiffres alarmants sur les conséquences du tabagisme chez les femmes en France. Focus sur six points inquiétants : 

  1. 16,2% des femmes enceintes fument au 3ème trimestre de leur grossesse
    Bien que les messages de prévention liés au tabac et à la grossesse aient été entendus (45,8 % des femmes ont arrêté de fumer avant leur 3ème trismestre), il y a encore 16,9% des femmes qui ont légèrement diminué la consommation de tabac et 37,2% qui l'ont divisé par deux.
  2. 24% des françaises fument au quotidien
    Les femmes de 18 à 75 ans sont 24% à fumer quotidiennement, contre 30% des hommes. En revanche, depuis l'arrivée du Moi(s) Sans Tabac, on constate une diminution progressive des fumeurs.
  3. Le nombre de BPCO a doublé pour les femmes de 2002 à 2015
    Pour rappel, la BPCO touche environ 3,5 millions de personnes en France, ce qui représente 8% de la population adulte de plus de 40 ans. Mais elle touche aussi de plus en plus de Françaises selon Santé Publique France : "l'incidence des patients a doublé chez les femme de 2002 à 2015 et a augmenté de 30% chez les hommes".
  4. Les décès liés au tabac chez les femmes augmentent
    Entre 2000 et 2014, le nombre de décès de femmes estimé a été multiplié par deux, causé par des infarctus, des AVC et différents cancers liés au tabac.
  5. Augmentation de 72% du cancer du poumon
    Contrairement à cette énorme hausse chez la femme, le taux d'incidence du cancer du poumon est resté stable pour les hommes.
  6. Le nombre d'infarctus chez les femmes a doublé
    Pour les femmes ayant moins de 65 ans, il y a eu une augmentation de 50% entre 2002 et 2015 et seulement de 16% chez les hommes.

Plus d'informations sur l'opération Moi(s) sans tabac et sur l'étude de Santé Publique France.