BPCO : 3ème cause de mortalité en 2020

Catégorie : 

Le 21 novembre est consacré à la lutte contre les broncho-pneumopathies chroniques obstructives, cette maladie respiratoire peu familière mais très fréquente, plus connue sous le nom de BPCO

La BPCO touche près de 3,5 millions de français, alors que le diagnostic n'est établi que pour un tiers des malades environ. C'est également la 3ème cause de mortalité en France en 2020, sans doute par la méconnaissance du grand public.

Facteurs de risques

Dans 80% des cas, le tabac est reponsable de la maladie, y compris pour le tabagisme passif. Les femmes sont légèrement moins touchées que les hommes (45% contre 55%) mais souvent de façon plus précoce et plus sévère.

Des polluants professionnels peuvent également engendrer des risques comme les poussières agricoles, farines du boulanger, employés du bâtiment et travaux publics...

Symptômes

Souvent négligés, les signes cliniques de la BPCO sont la toux et l'expectoration chronique (bronchite chronique). Des sensations de blocage et d'étouffement surviennent. La toux et l'essoufflement peuvent être aggravés et conduire à une hospitalisation.  

La prise en charge de la maladie répond à trois enjeux majeurs : 

  • le sevrage tabagique,
  • la lutte contre le handicap physique et moral,
  • la prévention des exarcebations.

Elle se fait idéalement dans le cadre général de l’éducation thérapeutique du patient, menée par une équipe multidisciplinaire, médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes, infirmiers, diététiciens. Elle associe un trépied de mesures majeures : sevrage tabagique, bronchodilatateurs et réhabilitation respiratoire.
Le sevrage tabagique peut être facilité par des conseils et un suivi, associés à des traitements pharmacologiques : substituts nicotiniques, varénicline, et des thérapies cognitivo-comportementales.


Rendez-vous sur lesouffle.org pour en savoir plus sur cette maladie et n'hésitez pas à faire un diagnostique rapide de 5 minutes, pour faire le point sur votre mode de vie et les effets sur votre santé respiratoire ici.