Métiers de la sécurité

Agents de sécurité

Les métiers de la sécurité sont exposés à de nombreux risques professionnels qui peuvent affecter la santé des salariés. Afin de préserver les professionnels du secteur, il est essentiel de limiter les risques et d'informer sur les bonnes pratiques à mettre en place pour améliorer leur santé et leur sécurité.

L'agent de sécurité et de surveillance assure pour le compte de son employeur (entreprise, particulier, administration sauf la gendarmerie, la police, l'administration pénitentiaire, l'Office national des eaux et forêts qui ont des statuts spéciaux) :

  • La protection des biens et des personnes contre les vols, les actes de malveillance, les accidents, les intrusions. S'il constate des infractions, son rôle est de les signaler, de les consigner dans un registre en expliquant leurs modalités et, le cas échéant, de faire appel aux forces de l'ordre.
  • La sécurité et l'ordre des lieux publics (magasins, lieux de loisirs...).
  • Il peut être amené à apporter les premiers secours.
  • L’application du règlement du site qu'il surveille.
  • Il peut aussi assurer des missions de sécurité incendie (qualification SSIAP 1 ou 2 à jour).

Intitulés de postes divers : Agent de sécurité et de surveillance, agent de sécurité incendie, gardien (usine, musée...), rondier, vigil, veilleur de nuit, SSIAP… 

L'agent de sûreté et de sécurité privé doit être titulaire du certificat de qualification professionnelle Agent de prévention et sécurité (CQP APS).

Sinistralité et risques professionnels

Les lésions des agents de sécurité touchent particulièrement les membres inférieurs (29%), le dos (17%), les membres supérieurs (18%).
Source : CNAM synthèse 2019.
 

Risques liés à l’activité physique

  • Contraintes posturales  : station debout prolongée, piétinements, station assise prolongée, sollicitation des cervicales lors de la surveillance des écrans...
  • Manutentions manuelles : chargements ou déchargements de matériels divers, manipulations de barrières, ouverture ou fermeture de portes de sécurité…

Risques d’accidents

  • Chute de plain-pied et de hauteur : sols encombrés, irréguliers, glissants et/ou en mauvais états. Présence d’escaliers sur les sites.
  • Risque électrique : possibles interventions d’ordre électrique (réarmer un disjoncteur par exemple) et gestion des alarmes. Manipulations de câbles, prises endommagées...
  • Collisions/accident, écrasement, coupure…

Risques psychosociaux

  • Contact avec le public, agression physique et verbale, incivilités...                                                      
  • Travail isolé
  • Travail de nuit, le week-end, en horaires variables

Risques liés aux agents physiques

  • Bruit ambiant sur les lieux de travail, utilisation d’oreillettes.
  • Conditions climatiques (si travail en extérieur), une température et un niveau d’humidité/circulation de l’air inadéquats.
  • Visualisation des écrans. Travail de nuit avec éclairage inadéquat, éclairage éblouissant (lampe torche dans le champ visuel), rayonnement du soleil, défaut d’éclairage (zones peu éclairées...).

Risques biologiques

  • Risque d'accident exposant au sang (AES) : intervention sur personne/usager avec plaie saignante.
Les moyens de prévention

Les bons reflexes pour vous protéger

  • Favoriser l’alternance des tâches, réaliser des roulements entre les postes de surveillance postée et celle des écrans.
  • Porter des chaussures adéquates (confortable).
  • Favoriser l’utilisation d’équipements d‘aide à la manutention (chariot à roulettes, diable…) et les manipulations à plusieurs.
  • Assurer un bon éclairage des lieux de circulation.et veiller à libérer les espaces de circulation.
  • Avoir une bonne connaissance des plans d’évacuation, du point de rassemblement et des consignes en cas d’incendie.
  • Garantir la communication rapide en cas de problèmes (DATI, Téléphone, numéros d’urgence, Talkie-Walkie, radio…).
  • Privilégier les interventions à deux.
  • Réaliser les plannings en avance en favorisant les temps de récupération.
  • Porter des vêtements adaptés aux conditions climatiques et à la nécessité des déplacements.
  • Privilégier l’éclairage naturel.

Signaler toute anomalie ou situation qui ne respectent pas les réglementations.

Le saviez-vous ?

Le stress affecte non seulement la santé mentale (troubles du sommeil, de la concentration, anxiété…), mais aussi la santé physique (troubles musculosquelettiques, troubles cardiovasculaires, digestifs…).

 

EPI et bonnes pratiques

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont essentiels pour éviter les risques de maladies ou d’accidents. Un EPI doit être approprié aux risques à prévenir, adapté au travailleur et compatible avec le travail à effectuer. Gants de protection et/ou de manutention. Chaussures de sécurité coquées et antidérapantes. Bouchons, casques anti-bruits.

N’hésitez pas à utiliser la trousse de 1er secours en cas de besoin !

 

N’oubliez pas les formations !

  • Gestes et postures et/ou PRAP.
  • Habilitation électrique si réalisation de tâche électrique.
  • Formation et recyclage des formations de 1er secours.
  • Formation incendie (SSIAP).
  • Formation à la gestion des situations conflictuelles et aux techniques de médiation.
  • Conduite à tenir en cas d’AES.
Zoom sur l'hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie est indispensable pour garantir une bonne santé physique et mentale. 

Quelques exemples :

Sommeil

  • Limitez le café et le thé l’après-midi.
  • Évitez la consommation d’alcool.
  • Ne pratiquez pas de sport le soir, avant votre heure de coucher.
  • Arrêtez les écrans au moins une heure avant d’aller dormir.

Alimentation

  • Prenez un temps de pause déjeuner d’au moins 30 minutes de préférence dans un endroit calme.
  • Privilégiez les repas « fait maison » en terme de coût et de qualité des aliments.

Activité physique

  • Faites des exercices et des étirements tout au long de la journée, doucement, en vous assurant de toujours respirer profondément.

Hygiène

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour (avant les repas et après les repas, après avoir touché des objets souillés, après être passé aux toilettes...).

Découvrez les bons gestes en vidéo