La santé mentale des travailleurs se dégrade

Le contexte de crise sanitaire et de confinement a fortement impacté la santé psychologique des salariés français. Le dernier baromètre réalisé par OpinionWay indique une augmentation inquiétante des burn-out.

Selon le baromètre de la santé psychologique des salariés français, réalisé par OpinionWay « Le taux de burn-out a doublé en un an, culminant à 2 millions de personnes en burn-out sévère ».

Toujours selon l'enquête du cabinet, 44% des salariés seraient en détresse psychologique. Elle révèle aussi que six salariés sur dix estiment que leur direction "ne se rend pas compte de l'état psychologique des salariés et n'agit pas en fonction". Parallèlement, 15% des salariés disent avoir été absents pour raison de santé psychologique depuis un an.

La fonction la plus exposée reste celle de manager, avec 52% d'entre eux en détresse psychologique. Six managers sur dix disent ne pas pouvoir faire leur travail comme ils le souhaiteraient.

Les télétravailleurs sont aussi plus exposés avec 46% d'entre eux en détresse psychologique (contre 40% des salariés en présentiel) mais huit sur 10 veulent continuer à télétravailler à raison de un à trois jours par semaine.

Après plus d'un an de crise sanitaire, mesures de restriction, confinements et changements des modes de vie, la santé physique des salariés se dégrade elle aussi avec 40% qui disent avoir des problèmes de sommeil, 37% des douleurs et tensions musculosquelettiques, 19% des problèmes digestifs, 26% des maux de tête et 10% des nausées.

Comment agir contre l'épuisement professionnel ?

Le SSTRN a récemment proposé un webinaire sur le burn-out. Les objectifs de cet événement étaient de donner des clés pour mieux comprendre le burn-out, repérer les signaux d’alerte, prévenir les risques et agir contre l’épuisement professionnel.

Pour visionner le replay du webinaire et agir contre l'épuisement professionnel, cliquez ici.


En savoir plus sur le sondage Empreinte Humaine – Opinion Way.