Santé des dirigeants, où en est-on ?

Catégorie : 

La santé du dirigeant est un sujet encore très peu abordé. Pourtant, avec la crise de la COVID-19, nombre d'entre eux sont au bord de l’épuisement professionnel. C'est le constat que dresse le service de santé au travail de l’AIPALS qui vient de publier les résultats d’un bilan de l’état de santé des dirigeants d’entreprise.

En partenariat avec l’observatoire Amarok, l’AIPALS, le service de santé au travail du grand Montpellier, a lancé à l’automne 2020 une enquête à destination de ses 3 600 entreprises adhérentes. L’objectif était de connaitre l’état de santé des dirigeants, leurs ressentis et leurs besoins dans ce contexte de crise sanitaire. 256 chefs d’entreprise ont répondu, dont plus de la moitié sont des dirigeants de TPE (entreprises qui comptent entre 1 et 9 salariés).

L’étude montre une nette dégradation de la santé mentale des dirigeants d’entreprise. Le risque de burnout est observé pour plus d’un dirigeant sur deux (50,9%). Le baromètre met également en lumière la fragilité des dirigeants de TPE. Selon l’étude, ils sont dans une situation plus critique que les autres chefs d’entreprise. Que ce soit avant la crise sanitaire ou en pleine pandémie, leur taux global de satisfaction est moins élevé que pour les autres dirigeants (4,8 contre 5,1 en moyenne pour les autres dirigeants).

Globalement, 42,5% des répondants se décrivent comme "isolés", voire "très isolés", et la grande majorité des chefs d'entreprise (89,9%) se déclarent "stressés", dont même 11,9% "extrêmement stressés".

Depuis plus d’un an, l’épidémie de la Covid a mis le monde de l’entreprise est mis à rude épreuve. Les résultats de ce questionnaire montrent que les chefs d’entreprise ont besoin et souhaitent un accompagnement spécifique pour améliorer leur santé au travail.


Pour en savoir plus : consultez le baromètre « Santé au travail des dirigeants » de l’AIPALS.