Responsabilité sociétale des entreprises et compétitivité

Mots-clés : 

Une étude de France Stratégie indique que la mise en place d'une démarche RSE se traduit par un gain de performance non négligeable, à condition que celle-ci soit inscrite dans une stratégie globale de développement de l'entreprise. Effectuée auprès de 8 500 entreprises françaises, incluant les PME, l'étude montre qu'elles mobilisent encore peu la RSE, avec de fortes disparités selon la taille et les territoires. Alors même que l'impact sur la compétitivité est patent.

Depuis quelques années, la RSE, responsabilité sociétale des entreprises, devient un sujet important du développement des entreprises. France Stratégie pointe l'audience croissante que recueille la RSE dans tous les secteurs d'activité et auprès de tous les décideurs (industriels, hommes politiques, responsables d'associations, experts), comme une manière de repenser le modèle de l'entreprise pour susciter de nouvelles dynamiques de croissance durable. Elle rappelle également que la Commission Européenne incite ses états membres à adopter une approche stratégique de la RSE avec l'objectif de concilier responsabilité sociétale et compétitivité, imposant l'idée que le temps n'est pas à se poser la question de la pertinence d'une démarche RSE, mais plutôt à en définir les moyens pour y parvenir.

C'est à ce double objectif que les auteurs de l'étude se proposent d'apporter des éléments de réponse (peut-on concilier responsabilité sociétale et performance économique ?), faisant le constat que, malgré les nombreuses initiatives, les entreprises françaises mobilisent encore peu la RSE, avec de fortes disparités selon la taille et les territoires. Ainsi, un quart seulement des entreprises de 10 salariés et plus disent avoir engagé des démaches responsables, 6 sur 10 avouant même ne pas connaître la notion de RSE.

L'étude fait ressortir des tendances de fond :

  • les facteurs structurels des entreprises influencent la mise en place de pratiques responsables, mais de manières parfois très différentes,
  • la RSE est significativement corrélée avec la performance économique des entreprises, allant jusqu'à relever un gain de performance en moyenne de l’ordre de 13 % par rapport aux entreprises qui ne l’introduisent pas (toutes choses égales par ailleurs),
  • la RSE doit devenir une composante à part entière du capital organisationnel des entreprises pour être au centre de leur stratégie,
  • l'incitation financière par les pouvoirs publics n'est pas le meilleur moyen d'incitation,
  • il faut développer une combinaison entre réglementation et initiatives volontaires, adopter une stratégie territoriale et cibler des actions d'accompagnement pour les PME et les TPE. 

Institution rattachée au Premier ministre, France Stratégie, de son autre nom Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP), a pour objectif de concourir à la détermination des grandes orientations, pour l’avenir de la nation, et des objectifs à moyen et long terme de son développement économique, social, culturel et environnemental, ainsi qu’à la préparation des réformes. 


Lire l'étude sur le site France Stratégie.


Les référents RSE en région Pays de la Loire :
www.paysdelaloire-rse.fr
www.rse-nantesmetropole.fr