État des lieux de la leptospirose en France

Catégorie : 
Mots-clés : 

Maladie issue d'une contamination animale la plus répandue, elle cause chaque année dans le monde la mort d'environ 60000 personnes et, en France, affiche 1 cas pour 100000 habitants. Santé Publique France fait le point sur cette maladie qui a des effets jusque dans les conditions de travail de certaines professions.

La leptospirose est une maladie transmise par les rongeurs, les porcs, les bovins et les chiens. Sa transmission se fait par contact avec les urines des animaux ou l’eau souillée, sur une peau lésée ou par les muqueuses et les yeux. Elle génère comme symptômes un état grippal, avec frièvre et frissons, et présente un risque de complications : atteinte du foie, des reins, des poumons, du cœur et des méninges. Maladie issue d'une contamination animale la plus répandue dans le monde, elle provoque sur la planète plus d'1 million de cas, causant la mort d'environ 60000 personnes chaque année. Un poids bien supérieur à celui d'autre maladie comme la dengue. En France, en 2014 et 2015, il a été relévé 1 cas pour 100000 habitants, chiffre le plus élevé depuis 1920.

Dans le contexte du travail, elle peut affecter notammer les professions des égoutiers, certains personnels des stations d’épuration, ouvriers d’entretien des voies d’eau, gardes-pêche, gardes-chasse, pêcheurs professionnels, pisciculteurs, vétérinaires, personnel d’abattoirs et d’animalerie... Lutter contre elle nécessite à la fois des mesures de prévention collective comme la dératisation, l'aération et le nettoyage fréquent des locaux, et des mesures de prévention individuelle comme un soigneux et fréquent nettoyage des mains et le port de vêtements protecteurs.

Dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire daté du 4 avril, Santé Publique France revient sur cette maladie et fait le point sur son évolution.


Plus d'information sur le site de Santé Publique France.
Télécharger le pdf complet du Bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Les documents publiées par le SSTRN