9 maladies professionnelles sur 10 sont des TMS

Mots-clés : 

Les troubles musculo-squelettiques représentent 87% des maladies professionnelles en 2014. Les autres maladies liées à l’activité professionnelle sont les cancers (7%) et les maladies psychiques.

Comme nous le soulignions dans notre actualité du 13 novembre dernier, 87 % des maladies professionnelles en 2014 sont des troubles musculo-squelettiques. Les gestes répétitifs, les mauvaises postures ou les efforts intenses entrainent des douleurs musculaires qui peuvent avoir des conséquences sur l’activité professionnelle. Les TMS touchent principalement les articulations, les muscles et les tendons provoquant tendinites, syndromes du canal carpien ou encore lombalgies.

Même s’ils diminuent de 3,7%, la grande majorité des cancers professionnels restent liés à l’amiante (81%). Parallèlement, les autres types de cancers professionnels augmentent de plus de 10%. Il s’agit dans 45 % des cas de cancers de la vessie dus aux "amines aromatiques et hydrocarbures aromatiques polycycliques qu’on retrouve dans les teintures et colorants, mais aussi dans les synthèses de médicaments ou de pesticides et dans l'industrie plastique et du caoutchouc.". Et dans 25 % des cas, ce sont des cancers de la face liés aux poussières de bois. L’assurance maladie va mettre en place des programmes de prévention pour lutter contre de ce dernier type de cancer qui a été décelé comme « risque émergent ».

Les autres maladies professionnelles touchant les salariés concernent le psychique. 315 cas de maladies psychiques liées au travail ont été reconnus en 2014, contre 223 en 2013. Cette augmentation s’explique par l’évolution de la réglementation qui facilite les demandes depuis 2012. 


Retrouvez plus d'information sur le site internet du Monde.
Consultez notre dossier thématique sur les risques psychosociaux en entreprise.

Consulter les documents du SSTRN