Les risques psychosociaux

Le travail évolue, les organisations se transforment rapidement, les risques professionnels aussi.

Depuis une vingtaine d’années, le risque psychosocial a émergé comme un risque à part entière. Mais cette dénomination recouvre des situations de natures très différentes, allant du stress à l’épuisement professionnel en passant par les difficultés relationnelles au sein d’un collectif de travail et la souffrance mentale.

Un nombre grandissant de salariés se dit concerné et leurs employeurs ont souvent du mal à engager une démarche de prévention de ce risque, mal défini et plus difficile à appréhender.

Le concept de risques psychoSociaux (RPS) est en effet un concept « fourre-tout », souvent résumé par simplicité sous le terme de « stress ». Il recouvre en réalité des risques professionnels d’origine et nature variées, qui mettent en jeu l’intégrité physique et la santé mentale des salariés et ont des conséquences sur le bon fonctionnement des entreprises.

Au final, devant la difficulté à définir le périmètre et la complexité des situations, il peut être intéressant d'objectiver l'approche et d'aborder les RPS comme tous les autres risques : en recensant ces risques pour mieux en prendre conscience, les mesurer, être acteur d’une amélioration des conditions de travail grâce à une démarche d'évaluation et en l'inscrivant dans le Document Unique de l'entreprise (DUER).

Évaluer le risque psychosocial avec le SSTRN et l’ARACT

Action collective – intégrer le risque psychosocial dans le Document Unique d’évaluation des risques (DUER)

Afin de conseiller et d’accompagner ses adhérents dans l’intégration des risques psychoSociaux dans le Document Unique, le SSTRN, en partenariat avec l’ARACT des Pays de la Loire, a proposé à 5 entreprises de mener une action préventive sur les RPS et améliorer les conditions de travail avec l’aide d’un cabinet de consultant en ergonomie.

Cette action a débuté par l’information de 130 entreprises invitées par les médecins du travail du SSTRN en 2010. Représentées chacune par un membre de la direction et un représentant des salariés, elles étaient présentes pour en savoir plus sur le risque psychosocial et échanger sur son évaluation, avec, pour certaines, la possibilité de bénéficier d'un accompagnement dans leur démarche de prévention.

Évaluer le risque psychosocial avec le SSTRN et l'ARACT

Action collective – intégrer le risque psychosocial dans le Document Unique d’évaluation des risques (DUER)

Afin de conseiller et d’accompagner ses adhérents dans l’intégration des risques psychoSociaux dans le Document Unique, le SSTRN, en partenariat avec l’ARACT des Pays de la Loire, a proposé à 5 entreprises de mener une action préventive sur les RPS et améliorer les conditions de travail avec l’aide d’un cabinet de consultant en ergonomie.

Cette action a débuté par l’information de 130 entreprises invitées par les médecins du travail du SSTRN en 2010. Représentées chacune par un membre de la direction et un représentant des salariés, elles étaient présentes pour en savoir plus sur le risque psychosocial et échanger sur son évaluation, avec, pour certaines, la possibilité de bénéficier d'un accompagnement dans leur démarche de prévention.

Les présentations de la matinée

>> Téléchargez la présentation de la démarche de prévention

>> Téléchargez la présentation de l'action collective SSTRN / ARACT

>> Téléchargez la présentation sur les risques psychosociaux

>> Téléchargez la présentation sur les définitions qu'il y a sous la notion des risques psychosociaux

>> Téléchargez la présentation sur le rôle du médecin du travail face aux RPS

L’action collective a été mise en route le 9 février 2011 avec 5 entreprises, Ces dernières, témoigneront régulièrement sur leur vécu de l’action collective sur le site internet du SSTRN , afin que leur expérience puisse être diffusée pour sensibiliser l’ensemble des entreprises du bassin nantais.

Le 22 octobre 2012, le SSTRN a organisé une restitution de l'action collective avec le témoignage des entreprises engagées dans la démarche.

Comment intégrer les RPS dans votre DU, des entreprises témoignent…

Qu’est-ce que sont exactement les RPS ? Ccomment les repérer? Comment les prévenir ? Comment votre Service de santé au travail peut vous aider ?

Le 22 octobre dernier, le SSTRN organisait la restitution d’une action collective sur l’intégration des Risques Psychosociaux (RPS) dans leur Document Unique dans laquelle 5 entreprises adhérentes et leur médecin du travail se sont engagés depuis 2010.

Une cinquantaine de personnes sont venues participer à ce moment d’échanges pluridisciplinaires pour y voir plus clair sur la démarche de prévention des RPS, grâce aux témoignages des entreprises, des médecins du travail, de la psychologue du travail du SSTRN et du cabinet consultant qui a accompagné les entreprises dans leur démarche de prévention grâce au fond d’amélioration des conditions du travail de l’ANACT. Zoom sur une matinée riche en interactions…

Avec plus de 20% de salariés se déclarant stressés au travail, les entreprises doivent faire face à un enjeu majeur de santé, mais aussi de gestion des ressources humaines et de performance. Les solutions passant par des prises en charge individuelles ont montré leurs limites. En revanche, les démarches de prévention des risques psychosociaux centrées sur l’organisation et les conditions de travail ont ouvert de nouvelles perspectives.

L’actualité récente montre que les entreprises doivent se saisir du sujet, non pas parce qu’elles sont en crise sur ce point mais pour mieux connaître les risques psychosociaux et mettre en place des actions de prévention.

Le SSTRN met en place une action collective en 2010

Afin de conseiller et d’accompagner ses adhérents dans l’intégration des risques psychosociaux dans le Document unique, le SSTRN en partenariat avec l’Aract des Pays de la Loire a proposé à 5 entreprises de mener une action préventive sur les RPS et  améliorer les conditions de travail avec l’aide d’un cabinet de consultant en ergonomie.

Cette action a débuté par l’information de 82 entreprises invitées par les médecins du travail du SSTRN en 2010. Représentées chacune par un membre de la direction et un représentant des salariés,  elles étaient présentes pour en savoir plus sur les RPS et échanger sur son évaluation, avec - pour certaines - la possibilité de bénéficier d’un accompagnement dans leur démarche de prévention.

5 entreprises avec leur médecin du travail s’engagent dans l’action collective avec l’aide du FACT (Fond pour l'Amélioration des Conditions de Travail) début 2011.

Cette action avait pour objectifs :

  • L’accompagnement pour intégrer les RPS dans le Document Unique.
  • L’aide pour concrétiser une démarche de prévention durable au sein de l’entreprise.

En 2012, les entreprises témoignent

Le 22 octobre dernier, 3 des 5 entreprises ont témoigné devant une cinquantaine d’adhérents sur la mise en place de leur démarche de prévention des risques.  Chacune a vécu l’action collective différemment, avec ses problématiques et son environnement ; , néanmoins aucun sujet n’a été mis de côté, les freins comme les succès : les préjugés sur les RPS, les conditions sociales difficiles, les conflits, le Du considéré comme une obligation réglementaire mais également un collectif qui fonctionne, des actions réalisées, l’anticipation d’événements, le rétablissement des échanges et la connaissance du métier de l’autre.

Les témoignages des chefs d’entreprise et des représentants du personnel ont été riches en exemples et situations concrètes de travail puis ponctués par des questions des adhérents dans la salle.

Si l’on devait résumer cette matinée d’échanges en quelques points importants  :

  • La clé de la réussite de cette démarche, c’est de remettre au centre le collectif et la connaissance du travail de l’autre.
  • Il faut accepter de prendre du temps pour échanger sur le sujet des RPS et du Document Unique, c’est en gagner par la suite.
  • Cette démarche a permis de dédramatiser la notion de RPS, sans la banaliser.
  • Il est important de mettre en place des actions, définies en commun sans pour autant attendre d’avoir terminé la rédaction du DU.
  • Acquérir une méthodologie a permis de mieux voir les signaux et d’anticiper des situations qui pourraient être conflictuelles.
  • Échanger entre entreprises différentes sur une même problématique est riche d’enseignements.

Que vous propose le SSTRN ?

Vous souhaitez, vous aussi, inscrire votre entreprise dans une démarche de prévention des RPS, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Votre médecin du travail est votre interlocuteur privilégié, il peut vous accompagner dans la mise en place de cette démarche.

La prévention des risques psychosociaux est une démarche globale centrée sur le concret du travail.

Le SSTRN a décidé d’accompagner ses adhérents, prioritairement les TPE, vers cette démarche de prévention en mettant en place des modules de sensibilisation pour vous accompagner dans votre démarche.

Pour cela, la psychologue du travail du SSTRN va mettre en place début 2013  des modules de sensibilisation. Elle pourra aussi vous proposer une aide méthodologique à l’intégration des RPS dans le document unique d’évaluation des risques et simplement vous conseiller sur ce sujet si telle est votre attente.

3 modules de sensibilisation sur les RPS en 2013

  1. Les risques psychosociaux : de quoi parle-t-on ?
    Une session de trois heures pour acquérir les bases : Les définitions, les conséquences sur la santé, la réglementation
  2. Comment mettre en place une démarche collective de prévention des RPS ?
    Une session de trois heures pour appréhender la méthodologie
  3. Atelier d’échanges et de partage d’expériences
    Vous mettez en place une démarche de prévention des RPS dans votre entreprise et vous souhaitez pouvoir partager certaines situations.
    Trois heures entre adhérents pour permettre d’échanger à partir de vos expériences, d’aider à se mobiliser durablement et de consolider vos actions de préventions

 


Pour plus d’information, contactez : atelier.prevention@sstrn.fr
La page des ateliers sur le site internet.