Se préserver du risque chimique

Page mise à jour : 07/04/2020 à 00h30 

Une période de confinement, par le maintien à domicile et le télétravail qu'elle impose à un grand nombre de personnes, par la nécessité d'une hygiène renforcée du domicile pour éviter toute propagation du virus au retour des rares sorties (cas de courses par exemple), impose de réfléchir au risque chimique au domicile. Ces conseils et recommandations sont émises en fonction des données actuelles, elles sont donc susceptibles d’être modifiées. 

Le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP), dans un avis du 18/02/2020, nous dit que des mesures d’hygiène strictes ne s'appliquent que pour les logements ou les chambres d’hospitalisation des cas confirmés. Les précautions standard, en particulier l’hygiène des mains par lavage à l’eau et au savon ou par friction hydroalcoolique, sont le premier rempart contre la transmission de tout micro-organisme.

 Plus d'information sur le site de l'INRS

 


 

Nettoyer et désinfecter sont deux tâches différentes

Sachez pour commencer que, d’une manière générale, il est conseillé de nettoyer avant de désinfecter.

Certains produits sont nettoyants d’autres désinfectants. Cette notion est souvent indiquée sur l’étiquette du produit. Par exemple, le vinaigre blanc, présent dans nombre de cuisine, a des capacités nettoyantes reconnues mais n’est pas un désinfectant.

Le mot désinfectant renvoie notamment à la propriété virucide d’un produit, c'est-à-dire avoir une capacité à tuer un virus. Cette capacité répond à des normes spécifiques comme la norme NF EN14476. Ces informations sont indiquées sur la fiche technique d'un produit. 

Le coronavirus COVID-19 a la particularité d’être fragile en présence de tensioactifs*, composés contenus dans les savons, les dégraissants, les détergents et les détachants. Les produits de nettoyages habituels sont donc de bonnes armes pour la désinfection.

 Plus d'information sur le site de l'INRS
 Plus d'information sur le site de l'ANSES

* Les composés tensioactifs sont des molécules solubles dans l’eau qui possèdent la propriété de s’agréger aux interfaces entre l’eau et d’autres substances peu solubles dans l’eau, en particulier les corps gras. De fait, ils facilitent le décollage de la saleté, donc le nettoyage.

 


 

Les produits chimiques sont dangereux, lisez les étiquettes

Les produits chimiques sont en général dangereux, il est indispensable de lire les étiquettes et se référer au mode d’emploi.

De manière générale il est conseillé de porter de gants lors de l’utilisation de tout produit chimique. Selon les produits, des lunettes de protection peuvent être conseillées, notamment lors de la dilution ou du transvasement. Cela est vrai pour tous les produits, même les plus usuels. L'eau de Javel, par exemple, est un produit corrosif, dangereux par contact cutané, par inhalation et ingestion.

Il faut également veiller à fermer correctement le bidon et le stocker hors de portée des enfants.

En cas d’intoxication, appelez immédiatement :

  • Centre antipoison : 02 41 48 21 21
  • SAMU : 15

 


 

Conseils pour l'entretien du logement

Première chose importante dans l'entretien de votre logement : l'aération quotidienne. Il faut une aération du logement avec au minimum 10 à 15 minutes par jour. Idéalement, il faut renouveller l'opération plusieurs fois chaque jour.

Dans la situation actuelle, il est important de nettoyer plus fréquemment tous les objets et surfaces en contact direct et régulier avec les mains :

  • poignées de portes, interrupteurs, robinetteries, cuvettes de WC ;
  • dossiers de chaises, plans de travail ;
  • claviers d’ordinateurs, tablettes, téléphones ;
  • télécommandes et appareils électro-ménagers courants.

 


 

Respecter les gestes barrières

Nous le répétons depuis le début de l"épidémie, il est impératif de respecter les gestes barrières.

Se laver
les mains
régulièrement
Tousser
ou éternuer
dans son coude
Utiliser
des mouchoirs
à usage unique
Saluer sans
se serrer la main,
éviter les
embrassades
Porter un masque
quand on est malade

 Plus d'information sur le site du SSTRN

 

Les documents à télécharger