Mesures et consignes

Page mise à jour : 17/04/2020 à 19h00


L'essentiel à savoir | Mesures et consignes | Vie quotidienne


 

 


 

Je limite mes déplacements

Les personnes malades, à risque donc particulièrement vulnérables doivent impérativement rester à leur domicile. Il en va de même pour tous les salariés en télétravail ou en chômage partiel ainsi que tous les parents qui gardent leurs enfants.

Pour se déplacer, il vous suffit de télécharger l'attestation individuelle ou la reproduire sur papier libre. Elle doit être remplie pour chaque déplacement non-professionnel avec l'heure de départ. Les attestations officielles imprimées et les attestations sur l'honneur rédigées sur papier libre sont les seules valables.
Si vous avez un doute concernant un déplacement, retrouvez le récapitulatif officiel du gouvernement.

Depuis le 24 mars et en application de l'état d'urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants, muni de la nouvelle attestation que vous pouvez télécharger ici.

  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité[1] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou la garde d'enfants
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative
    [1] Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires...) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d'espèces.

 


 

Je respecte les gestes barrières

Au-delà des mesures d'importance qui peuvent être et seront décidées au fil des jours par l'État et les autorités sanitaires, les premières mesures de précaution et de protection élémentaires concernent tout le monde, sont faciles à mettre en œuvre et sont efficaces. On les appelle les gestes barrières :

  • se laver très régulièrement les mains, à l'eau chaude et savon ou avec un gel hydroalcoolique ;
  • tousser ou éternuer systématiquement dans son coude ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter après usage ;
  • cesser les gestes de proximité habituels comme se faire la bise ou se serrer la main ;
  • respecter une distance d'un mètre entre chaque personne.

Pour élémentaires qu'ils soient, ces gestes sont importants et efficaces !

 


 

Si je dois porter un masque, je le fais bien !

Porter un masque pour limiter la propagation de l’épidémie de coronavirus peut s’avérer inutile si certaines bonnes pratiques ne sont pas respectées. Dans une courte vidéo pleine d'humour, les équipes du CHU de Nantes rappellent comment bien porter son masque.