Éviter un cluster dans l'entreprise

Page mise à jour : 19/11/2020


Nettoyer les locaux | Gestes barrières | Dépistage | Port du masque | Éviter un cluster


 

Quelle conduite tenir quand un salarié peut à tout moment, dans l'entreprise ou à son domicile, présenter des symptômes COVID-19 

 

Au moindre doute, je m'isole

Pour ne pas nous contaminer les uns les autres, il est essentiel de nous isoler dès que c’est nécessaire. Au moindre doute et dès les premiers symptômes, je m’isole et je fais un test :

  • si mon test est positif, je reste isolé 10 jours et j’alerte mes contacts ;
  • si j’ai été en contact avec une personnes positive, je me fais tester et je m’isole immédiatement pendant 7 jours, même si mon test est négatif ;
  • si je suis cas contact d’un membre de même foyer, la durée de l’isolement est portée à 17 jours. La levée de l’isolement pourra avoir lieu au 17ème jour, en cas de test négatif réalisé 7 jours après guérison de la personne positive au sein du foyer (qui dure 10 jours).

 

 


Isolement : les ressources à votre disposition

J’ai des symptômes, que dois-je faire ? 

Que faire en cas de symptômes

Photo : Ministère des Solidarités et de la Santé

 

Je suis cas contact, que dois-je faire ?

Que faire si je suis contact à risque

Renforcer l’efficacité des mesures d’isolement

Les moyens humains, logistiques et sociaux ont été renforcés pour mieux appuyer l’isolement des cas positifs et de leurs cas contact, en lien avec l’Assurance maladie, les collectivités, les associations. Les personnes identifiées comme cas contact peuvent demander un arrêt de travail en ligne sur le site declare.ameli.fr, notamment lorsqu’elles ne peuvent pas télétravailler.

Après avoir effectué la demande, il est possible de bénéficier d’un arrêt de 7 jours, débutant à la date à laquelle l’Assurance Maladie a informé le demandeur qu’il était cas contact.

Si la personne s’est isolée avant cette date, l’arrêt pourra être rétroactif dans la limite de quatre jours.

Si les résultats du test ne sont pas connus à la fin de l’arrêt, il est possible de demander une prolongation de l’arrêt dans la limite de 7 jours supplémentaires :

  • pendant la durée de l’isolement, l’Assurance maladie procède à un suivi systématique avec 2 à 3 appels téléphoniques sur 7 jours.
  • chaque personne déclarée positive peut se voir proposer (depuis le 20 janvier 2021) une visite à domicile par un infirmier.

Ce contenu est généraliste à la date de mise à jour de cette page et susceptible de modification en fonction des recommandations des autorités sanitaires. Pour tout conseil personnalisé, contactez votre médecin du travail.