Point de vigilance : appareils générateurs d’ozone

Habituellement utilisés par les garagistes et carrossiers, les appareils générateurs d’ozone font l’objet d’un signalement par les autorités sanitaires.

Un signalement a été effectué par la Carsat Pays de la Loire et la Carsat Bretagne (à retrouver ci-dessous) sur l’usage d’appareils générateurs d’ozone par des carrossiers et garagistes pour la désinfection de l’habitacle de véhicules.

Mesurés par la Carsat, les taux d’ozone émis par les générateurs à l’extérieur proche du véhicule semblent dépasser la valeur limite d’exposition professionnelle. Ces émissions peuvent impliquer un risque important pour les salariés, qui doit être évalué et intégré dans la démarche de prévention. Il est également recommandé d'inclure la recherche de substitut pour ce procédé.

Bien que l'ozone soit un gaz dangereux (il peut entraîner des asthmes à faible concentration dès 0,1 parties par million pour les sujets sensibles, des œdèmes pulmonaires aigus dès 10 ppm et devient mortel à 50 ppm en quelques minutes), il apparaît que les appareils soient vendus sans message de précaution particulier.

De plus, la Carsat rappelle que l'efficacité du nettoyage à l'ozone pour le Covid-19 n'a pas encore été prouvée, elle est encore en cours d'évaluation.