Les impacts économiques de l’activité physique et sportive sur l’entreprise, le salarié et la société

Mots-clés : 

À l’occasion des premières assises européennes sport et entreprises, le MEDEF, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et AG2R LA MONDIALE publient la première étude sur l’impact économique du sport sur les salariés, les entreprises et la société.

Si l’on connait les bienfaits du sport sur la santé, l'analyse des impacts économiques de l’activité physique et sportive sur l’entreprise, le salarié et la société n’avait encore fait l’objet d’aucune enquête scientifique de cette envergure.

L’étude confirme que l’activité physique et sportive représente un levier important de compétitivité pour l’entreprise. Un collaborateur sédentaire qui se met à pratiquer régulièrement une activité physique et sportive peut voir sa productivité croître de 6% à 9%. Ce taux évolue en fonction de l’intensité de l’activité physique et du degré d’incitation. Ainsi, une entreprise encourageant ses salariés à la pratique d’une activité physique et sportive peut enregistrer entre 2,5 et 9,1% de gains de productivité.

Autre enseignement de cette étude : la société civile économiserait entre 308 et 348€ de dépenses de santé par an et par personne avec la pratique régulière d’une activité physique et sportive. Quant au salarié, ce mode de vie peut lui permettre d’économiser entre 30 et 34€ de frais de santé par an et d’allonger sa durée de vie de 3 ans.

Réalisée par le cabinet Goodwill Management, cette étude s'appuie sur plus de 150 études scientifiques internationales et les premiers résultats d’un questionnaire envoyé à 200 entreprises françaises.


Lire l'article sur le site du MEDEF 44.
Télécharger l'étude complète.