L'impact du chômage sur la santé mentale

Selon une étude de la DARES qui vient de paraître, les hommes et les femmes ne sont pas égaux face au chômage. Les plus affectés par cette situation sont les hommes qui vivent beaucoup moins bien cette période sur le plan psychologique.

Entre 2006 et 2010, près d'un quart des hommes (24%) ayant vécu une période de chômage ont signalé des épisodes dépressifs ou d’anxiété, alors que ceux employés durant cette période n'étaient plus que 13% à connaître cette situation. Et plus la durée du chômage est longue, plus les hommes sont nombreux à présenter des symptômes de dépression. Cet impact est particulièrement visible pour les hommes n’ayant été que faiblement exposés au stress au cours de leur vie professionnelle.

Parallèlement, cette étude révèle que la dépression augmente le risque de chômage autant chez les hommes que chez les femmes. 


 Lire l'étude sur le site du ministère du travail