Fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes au travail

Catégorie : 

Sur le lieu de travail, l'exposition à la chaleur peut avoir de graves conséquences sur la santé et augmenter les risques d’accidents du travail. Alors comment anticiper et se protéger face à de fortes chaleurs ?

L'exposition à la chaleur peut être à l'origine de troubles sérieux chez un individu. La température corporelle doit rester constante, quelles que soient les caractéristiques thermiques de l'environnement. Depuis le 1er juin 2021, le plan national canicule est activé par Santé publique France.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer avant les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants. Ces risques peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur.

Mesures à appliquer par les employeurs en cas de fortes chaleurs 

  • Prendre en compte et retranscrire dans le « document unique d’évaluation des risques » les risques liés aux ambiances thermiques et adopter les mesures de prévention permettant d’assurer la santé et la sécurité des salariés ;
  • Renouveler l’air de façon à éviter les élévations exagérées de température, dans les locaux de travail fermés où les travailleurs sont appelés à séjourner ;
  • Mettre à disposition de l’eau potable et fraîche ;
  • Dans le secteur du BTP : mettre à la disposition des travailleurs un local de repos adapté aux conditions climatiques ou aménager le chantier de manière à permettre l’organisation de pauses dans des conditions de sécurité équivalentes. Mettre à disposition des travailleurs trois litres d’eau potable et fraîche au minimum par jour et par salarié ;
  • S’assurer que le port des protections individuelles et les équipements de protection des engins sont compatibles avec les fortes chaleurs ;
  • Prendre les mesures organisationnelles adéquates pour que les travaux se fassent sans exposer les salariés ;
  • Prévoir des aides mécaniques à la manutention ;
  • Veiller à ce que les conducteurs d’engins et de véhicules ne soient pas exposés à des élévations de température trop importantes ;
  • Porter une attention particulière aux jeunes travailleurs.

Télécharger le dépliant d’information aux employeurs : vague de chaleur, je me prépare et j’agis

Recommandations aux travailleurs en cas de fortes chaleurs

  • Surveillez la température ;
  • Buvez régulièrement ;
  • Portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la sueur (ex. : vêtements de coton), amples, et de couleur claire si le travail est à l’extérieur ;
  • Signalez à votre employeur si vos vêtements et équipements de protection individuelle sont sources d’une gène supplémentaire ;
  • Protégez-vous la tête du soleil ;
  • Adaptez votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur ;
  • Demandez à votre employeur d’organiser le travail de façon à réduire la cadence, notamment en aménageant les plages horaires de travail ;
  • Réduisez ou différez les efforts physiques intenses, et demandez à votre employeur de reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches.
  • Demandez à votre employeur d’alléger la charge de travail par des cycles courts travail/repos ;
  • Évitez toute consommation de boisson alcoolisée (y compris la bière et le vin) ;
  • Faites des repas légers et fractionnés ;
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments ;

 

En cas d’épisode de forte chaleur, un numéro d’information est mis à disposition du public :

 

Zoom sur une urgence médicale : le coup de chaleur

Le coup de chaleur, qui correspond à une élévation de la température du corps au-delà de 40,6°C, est une urgence vitale et il doit être pris en charge et soigné rapidement pour ne pas entraîner de séquelles. Il faut donc connaître les signes d’alerte (anomalies du comportement, agressivité, propos incohérents, convulsions, perte de connaissance, grande faiblesse ou grande fatigue, vertiges, nausées, vomissements, maux de tête, soif intense, Peau chaude, rouge et sèche, fièvre…) et réagir précocement. En attendant les secours, il s’agira de réfrigérer au maximum le malade (lui enlever ses vêtements, le ventiler et l’asperger d’eau fraîche).


En savoir plus : retrouvez le dossier canicule de Santé Publique France

Pour une information en temps réel de la situation météorologique, vous pouvez consulter la carte de vigilance de Météo-France qui est mise à jour a minima deux fois par jour à 6h et 16h : https://vigilance.meteofrance.fr/fr