Nettoyer les locaux

Page mise à jour : 23/10/2020 à 15h00


Nettoyer les locaux | Gestes barrières | Dépistage | Port du masque | Éviter un cluster


 

Dans une optique de reprise d'activité, il faudra penser à tenir compte des recommandations sanitaires de nettoyage et de désinfection des locaux.

 


  

Renforcer le nettoyage des locaux

Afin de garantir une hygiène de qualité, il faut renforcer les consignes données au personnel en charge du nettoyage des locaux, en leur demandant d'insister chaque jour ou le plus souvent possible les points de contact très utilisés :

  • poignées de portes
  • interrupteurs
  • boutons d'ascenseur
  • rampes d'escaliers
  • panneaux de contrôle des copieurs et imprimantes partagés
  • poignées des appareils électroménagers de cuisine
  • robinetterie
  • sanitaires
  • comptoir de l'accueil
  • etc.

Si vous faites appel à une société spécialisée pour le nettoyage des locaux, envisagez de commander une prestation supplémentaire de désinfection des points de contact. Par ailleurs, afin de faciliter le travail du personnel de ménage et qu'il se concentre plus scrupuleusement sur les bureaux utilisés, il peut être utile, par exemple, de demander à chacun de laisser son bureau ouvert lorsqu’il est nécessaire de le nettoyer et fermé dans le cas contraire.

  Assurez-vous de l’approvisionnement permanent des produits et consommables nécessaires au nettoyage et indiquez les points où ils sont disponibles.


 

Quels produits pour le nettoyage

Pour assurer l'entretien des surfaces, les produits de nettoyage habituels peuvent et doivent être utilisés en priorité, les tensioactifs qu'ils contiennent sont efficaces. Assurez-vous d'utiliser des produits compatibles avec la surface nettoyée, de respecter les modalités d’emploi (temps de contact, rinçage …) et d'éviter les transvasements qui sont sources d'erreurs ultérieures dangereuses.

Des lingettes ménagères peuvent être mises à disposition des utilisateurs pour le nettoyage des claviers, souris, téléphone, poignées, volants…

Si l’activité nécessite une désinfection complémentaire au nettoyage par des biocides, deux précautions :

  • l’utilisation de l’eau de Javel est à réserver à des cas particuliers, tels que les milieux de soins et à manipuler avec précaution compte-tenu de sa toxicité ;
  • des produits désinfectants virucides (EN 14476) peuvent être utilisées pour les surfaces compatibles.

Comme le coronavirus perd de sa virulence avec le temps, l’entretien avant la prise de poste est conseillé dès lors qu'il est possible.

Sachez également qu'il est conseillé d’enlever les bijoux (bagues, bracelets) pendant les activités d’entretien pour éviter les contaminations, dégradations et stagnation du produit entre la peau et les bijoux.

  Assurez-vous de l’approvisionnement permanent des produits de nettoyage des mains.

 


  

Si un cas COVID-19 est survenu sur le lieu de travail

Des mesures supplémentaires doivent être prises si un cas COVID-19 est survenu sur le lieu de travail.

  • aérer la pièce quand c’est possible ;
  • attendre de préférence plusieurs heures avant de nettoyer les surfaces du poste occupé par le salarié malade (bureau, matériel informatique, téléphone, poignées de porte…) ;
  • utiliser pour cela des lingettes imbibées du produit de nettoyage habituel, en portant des gants de ménage ;
  • laver ensuite les gants à l’eau et au savon ;
  • puis se laver les mains dès le retrait des gants ;
  • élimination par la filière classique pour les déchets potentiellement contaminés.

 


 

Comment éliminer les déchets

L’élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés, commes les masques, les mouchoirs à usage unique et les vêtements de protection jetables, doit être faite un principe de séparation des autres déchets afin de ne pas les mélanger avec les autres ordures :

  • réserver un sac plastique, étanche et disposant d'un lien de fermeture pratique, à ces déchets ;
  • jeter les masques, mouchoirs à usage unique et autrres protections jétables dans ce sac dédié ;
  • fermer le sac lorsqu’il est presque plein et le placer dans un deuxième sac plastique, à fermer lui aussi ;
  • stocker ce double sac de déchets contaminés pendant 24 heures, ce délai permet de réduire fortement la viabilité du virus sur des matières poreuses ;
  • passé ce délai de 24 heures, éliminer le double sac avec les ordures ménagères.

  Télécharger la fiche sur le site du Ministère des solidarités et de la santé


Ce contenu est généraliste à la date de mise à jour de cette page et susceptible de modification en fonction des recommandations des autorités sanitaires. Pour tout conseil personnalisé, contactez votre médecin du travail.