Le SSTRN, 75 ans d'existence

Le Service Médical Interentreprises de Nantes fut créé en mai 1942 par les organisations patronales, avant même que l’adhésion à un service de médecine du travail ne soit rendue obligatoire par la loi du 11 octobre 1946. Les employeurs créèrent alors une association à but non lucratif, l’AHIMT (Association d’Hygiène Industrielle et de Médecine du Travail). D’abord de taille modeste, le service s’est rapidement développé pour couvrir peu à peu le département, à l’exception des arrondissements de Saint-Nazaire et Châteaubriant. Les années 70 sont celles du développement : le siège de la rue Linné est construit, ainsi que de nombreux centres à la périphérie de Nantes, pour accompagner la croissance de l’agglomération et de son bassin d’emploi.

Rebaptisé SSTRN en 2005 avec la mise en place de la réforme de la santé au travail, le service accueille toute entreprise qui ne dépend ni du bâtiment, ni du secteur agricole, ni de la fonction publique, gérés par d’autres structures.

Depuis la réforme de la santé au travail de 2004 et le Plan national Santé Travail de 2005, les services de santé au travail se sont réorganisés pour développer une approche globale dans la mise en place et le développement de leur projet de prévention. Cette réorganisation a imposé la redéfinition du suivi médical et l’intégration de nouvelles compétences dans une fonction pluridisciplinaire. Dans ce cadre, renforcé par la loi de juillet 2011, l’accent a été mis sur la prévention primaire et les actions collectives, des équipes santé travail pluridisciplinaires ont été mises en place, entraînant le besoin de redéfinition des implantations des centres.

 


Lire : Les grandes dates de la santé au travail