Le SSTRN s'engage pour accompagner les entreprises

Catégorie : 

Pour vous conseiller et vous aider à améliorer la santé au travail de vos salariés, avec les 240 services de santé au travail du réseau Présanse, le SSTRN formule 10 engagements forts.

Les services de santé au travail (SSTI) du réseau Présanse, avec 16 000 collaborateurs en France, œuvrent pour la santé au travail dans toutes ses dimensions, au sein de toutes les entreprises adhérentes et auprès de tous leurs salariés. Ils formulent 10 engagements opérationnels et concrets pour conseiller, accompagner et aider les entreprises :

  • Aider toutes les entreprises à évaluer leurs risques professionnels.
  • Fournir analyses, sensibilisations collectives et conseils de prévention ciblés aux acteurs de l’entreprise.
  • Assurer un suivi individuel et adapté de l’état de santé Pour 15 millions de salariés en France.
  • Repérer, accompagner et suivre les salariés en risque de désinsertion professionnelle, et contribuer activement au maintien en emploi.
  • Participer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.
  • Proposer des solutions adaptées aux secteurs d’activité ” spécifiques ”.
  • Participer activement à la mise en place d’un système d’information interopérable en santé au travail.
  • Promouvoir la santé au travail par le numérique, en rendant accessibles aux acteurs les données santé travail qui les concernent.
  • Assurer l’universalité et la qualité de l’accompagnement.
  • Faciliter le pilotage des politiques de santé au travail, via un réseau des SSTI organisé et cohérent, avec des représentations régionales et nationale.

Le détail de ces engagements est à lire sur le site modernisationsanteautravail.fr.

 


 

Les leviers pour faire progresser la prévention sont identifiés : politiques d’agrément des services cohérentes sur tout le territoire, représentation des SSTI dans la gouvernance des politiques de santé au travail, interopérabilité des systèmes d’information, formation des professionnels de santé…

L’approche du rapport Lecocq

Le rapport Lecocq du 25 août 2018 devrait servir de base de discussion pour une future réforme de la gouvernance et du fonctionnement des acteurs de la santé au travail. Il formule des constats et des ambitions partagés par les SSTI, fortement engagés sur ces axes : simplicité, lisibilité, innovation, efficacité pour le développement de la culture de la prévention dans les entreprises.

Les SSTI travaillent en ce sens, garantissant le suivi individuel des salariés, conseillant les acteurs de l’entreprise, assurant des analyses de terrain, constituant une base de données à l’échelle des bassins d’emploi, des régions et du pays. Ensemble, ils forment un maillage de plus de 20 000 implantations à proximité immédiate des entreprises.

Maintenir le service de proximité, déployer les moyens opérationnels

Le scénario centralisateur proposé par le rapport Lecocq doit être approfondi pour maintenir le service de proximité attendu par les entreprises. Si l’idée d’un guichet unique est intéressante, celui-ci pourrait s’appuyer sur les SSTI, qui sont les référents identifiés par les employeurs. En conservant leur autonomie de gestion pour l’allocation de leurs moyens, les SSTI pourraient apporter les réponses adaptées aux spécificités de leur territoire.

Les équipes pluridisciplinaires des SSTI sont une ressource unique. Autour du médecin du travail, qui en assure l’animation et la coordination, les compétences des professionnels de la prévention permettent de rapprocher la connaissance des postes de travail à celle de l’état de santé des salariés qui les occupent. L’avenir de ce fonctionnement n’est pas clairement décrit dans le rapport.

Les services de santé au travail, acteurs clés de la santé au travail

Partenaires et conseillers de tous les acteurs de l’entreprise, les SSTI sont reconnus par 49% des petites entreprises comme les référents en santé au travail, et pour 62% d’entre elles comme personnes de confiance (enquête Vivavoice de 2015). Présents, actifs et utiles aurpès des entreprises, les SSTI prônent une logique de progrès plutôt qu’une logique de rupture.

 


Consulter le site dédié à la modernisation de la santé au travail
et aux engagements des services de santé au travail : https://www.modernisationsanteautravail.fr