Qu'est-ce que le risque chimique et comment se protéger ?

Catégorie : 

Omniprésents, les produits chimiques passent parfois encore inaperçus sur les lieux de travail. Présents dans l'entreprise sous différentes formes, ces agents chimiques peuvent avoir des effets sur la santé.

Le risque chimique est défini comme tout autre risque comme l’exposition à un danger.

Le danger représenté par un produit chimique peut conduire à un effet immédiat : brûlure, irritation, maux de tête ou à un effet différé : eczéma, affection des poumons, voire un cancer.

L’exposition aux produits chimiques peut se faire par voie cutanée (ex : chiffon imbibé tenu à la main, projection dans les yeux, …), par inhalation (poussières, solvants, …) ou par ingestion (nourriture sur le poste de travail, cigarette tenue avec les mains sales, …). Les notions de quantité, de concentration, de fréquence d’exposition sont des critères importants pour juger de l’exposition. On constate que, dans tous les secteurs professionnels, on utilise des produits chimiques : des produits de nettoyage, des encres, des huiles, mais aussi des produits techniques : des peintures, des solvants… Les salariés peuvent être également exposés à des gaz, des fumées ou à des aérosols comme les gaz d’échappement. Il est donc important de bien connaître les produits et les substances chimiques présents dans l’environnement de travail et d’identifier leurs effets potentiels.

L’évaluation du risque chimique consiste alors à identifier l’ensemble des substances chimiques présentes, de relever leur danger par voies d’exposition, et de collecter les informations sur les critères d’expositions. L’évaluation est finalisée lorsque les risques sont hiérarchisés (par exemple faible, moyen, fort) selon les situations dangereuses relevées. Des règles et des outils peuvent être utilisés pour cela. Suivant le niveau de risque, l’entreprise met en place un plan d’action en suivant les 9 principes généraux de prévention*, comme elle peut le faire pour tout autre risque. On peut citer par exemple la substitution d’un produit, la mise en place d’une ventilation, l’utilisation d’un gant adapté ou l’information à l’opérateur du risque ou du bon port du masque de protection.


Selon l'Article L.4121-2 du Code du travail, l’employeur doit mettre en oeuvre des mesures sur le fondement des principes généraux de prévention suivants :

1° Éviter les risques ;
2° Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités ;
3° Combattre les risques à la source ;
4° Adapter le travail à l’homme ;
5° Tenir compte de l’état d’évolution de la technique ;
6° Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux ;
7° Planifier la prévention ;
8° Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle ;
9° Donner les instructions appropriées aux travailleurs.