Prévenir les RPS au quotidien

Pour lutter contre les RPS, il est important de bien les connaître. Retrouvez toutes les informations nécessaires à l'identification et à la prévention des risques psychosociaux. 

Faire le point sur les risques psychosociaux 

La définition des risques psychosociaux compte toutes les situations de travail où sont présents : le stress (surcharge de travail, conciliation vie privée-vie professionnelle), des violences externes (insultes, menaces, agressions) et internes (conflits, harcèlements).

Pour agir et prévenir correctement les RPS, il faut en finir avec les idées reçues comme par exemple : "un peu de stress, c'est motivant", "je n'ai pas de RPS dans mon entreprise" et "les RPS ne touchent que les salariés fragiles". Bien que la part des arrêts liés aux risques psychosociaux en entreprise se soit stabilisée en 2018 (30% des entreprises ont répertorié au moins un arrêt lié aux RPS pour une moyenne de 32% depuis 5 ans), 12% des arrêts liés aux RPS ont été reconduits en accidents du travail (contre 9% en 2017) et 16% en maladies professionnelles (contre 13% en 2017).*


Comprendre les risques psychosociaux et agir au quotidien

Évaluer la situation

Vous pouvez vous appuyer sur les structures disponibles (CARSAT, votre service de santé au travail), sur des outils méthodologiques ("Évaluer les facteurs de risques psychosociaux : l'outil RPS-DU" pour les entreprises de plus de 50 salariés et pour les PME-TPE "Faire le point" de l'INRS). Par exemple, le SSTRN propose un atelier dédié aux RPS, animé par deux psychologues du travail ou encore l'atelier Document Unique, animé par deux IPRP. 

Échanger et assimiler

Si vous communiquez avec vos collaborateurs, vous entendrez leurs difficultés respectives sur leur travail et sur l'état de leur santé. En tant qu'employeur disposant d'un service de santé, vous pouvez demander une visite médicale "à la demande de l'employeur" pour l'un de vos salariés si besoin. N'hésitez pas à vous appuyer sur vos partenaires en cas d'interrogations (CARSAT, service de santé, consultants).

Le guide de l'INRS "Risques Psychosociaux, 9 conseils pour agir au quotidien" révèle les bonnes pratiques pour agir les risques psychosociaux et donne des exemples de pistes d'action assez larges comme :

  • L'évaluation de la charge de travail des salariés
  • Permettre une plus grande autonomie des salariés
  • Soutenir ses collaborateurs
  • Témoigner de la reconnaissance
  • Donner du sens au travail
  • Agir contre les agressions externes
  • Communiquer sur les changements
  • Faciliter la concilation vie privée et vie professionnelle
  • Bannir toute forme de violence

Prévoir

Pour prévenir les RPS, il faut d'abord mettre en place des modes d'organisations qui favorisent la santé physique et mentale des salariés, comme la démarche de prévention globale (ou collective). Elle permettra d'identifier les niveaux de risques, d'en repérer les sources puis de proposer un plan d'actions. Cette démarche assure une prévention utile et pérenne. 


 En savoir plus : Consultez le dossier thématique SSTRN ainsi que le dossier INRS consacrés aux RPS.

* Bilan 2018 des accidents de travail et des maladies professionnelles du cabinet BDO