Covid-19 : petits rappels pour adapter le fonctionnement de l'entreprise

La situation de crise sanitaire n'est pas terminée. Le protocole annoncé pour la rentrée imposera le port du masque dans les entreprises, mais une bonne organisation et l'adaptation des locaux est indispensable pour assurer la santé et la sécurité de tous au sein de l'entreprise.

L'État, les autorités sanitaires, les protocoles des branches professionnelles et les conseillers des entreprises que sont les services de santé au travail comme le SSTRN le disent depuis des mois, il faut avant tout préserver en toute circonstance la distanciation physique, c'est-à-dire la distance entre les personnes. Un précepte qui est parfois une gageure dans l'entreprise.

Télétravail, encore et toujours

En premier lieu, les entreprises doivent privilégier le télétravail chaque fois que c'est possible. Selon les activités et les métiers, nombre de salariés peuvent travailler depuis leur domicile et cela reste la meilleure manière de garantir la distance entre eux. Avec les outils de communication modernes, visioconférence notamment, cette pratique est largement réalisable sans trop pénaliser le fonctionnement des équipes.

Bien entendu, il ne s'agit pas de revenir au confinement, mais de privilégier une pratique efficace. Et puisqu'il est également important de maintenir le lien entre les collaborateurs, puisque le management des équipes demande également des relations de proximité, pourquoi ne pas imaginer une organisation avec des temps de présence sur site différenciés pour que tout le monde ne soit pas présent le même jour. Cette modulation permet de facilement s'affranchir de la contrainte des bureaux partagés, par exemple.

Bureaux individuels et matériel adapté

Le télétravail n'étant pas toujours possible (activité commerciale, modes collaboratifs, fabrication…), il faut porter une attention particulière aux bureaux partagés, a fortiori aux bureaux en open spaces. Chaque fois que cela est possible, l'idéal est de proposer un bureau individuel à chaque collaborateur. Et pour réussir ce challenge, les temps de présence différenciés que permet le télétravail vont aider.

Quand le bureau individuel n'existe par pour tout le monde dans l'entreprise, du matériel adapté peut-être utilisé pour séparer les postes, comme l'installation d'écrans barrières entre les bureaux.

Éviter les réunions dans des espaces réduits

Puisque les réunions sont souvent plus faciles en présentiel qu'en ligne, il faut veiller à imposer quelques règles simples : utiliser des salles plus grandes qu'habituellement pour permettre à chacun de s'asseoir plus loin des autres. Dans tous les cas où la distance ne pourrait être suffisante (on parle d'un mètre entre les personnes, mais deux mètres est idéal), il faut absolument imposer le port du masque pour tous et le lavage des mains à l'entrée de la salle en disposant du gel hydroalcoolique.

Ces précautions pour les réunions sont valables en réalité pour tous les moments de la vie de l'entreprise, pauses comprises.

Soigner les moments de pause

Parmi les moments importants de la journée des collaborateurs, les temps de pause posent souvent des questions quant à leur organisation pour limiter la proximité des personnes et la transmission du virus. Pour cela, il peut être utile, quand c'est possible, d'organiser un étalement des horaires de pause qui permettra de limite le nombre de salariés présents en même temps dans une cafétéria ou une salle de convivialité. De la même manière, une réorganisation de ce type permettra de réduire les croisements dans les vestiaires et dans les couloirs.

Pour les activités de réception de public, il est possible d'envisager d'espacer les rendez-vous en ménageant un temps vierge entre chaque et en demandant aux visiteurs qu'ils se présentent à l'heure afin de limiter leurs nombre en salle d'attente. C'est ce que font nombre de cabinets de santé et cela est applicable aussi pour l'accueil en rendez-vous de fournisseurs et de prestataires.

Informer, signaler

Pour que tout se passe bien dans les locaux, autant pour les salariés que pour les visiteurs, il faut prévoir une signalétique permettant d'afficher les mesures sanitaires, mais également d'indiquer les sens d'accès et de circulation dans l'entreprise. Dans tous les cas, il faut privilégier les sens uniques de circulation en condamnant par exemple certaines portes.

Et dans tous les cas, il est utile de privilégier la communication dématérialisée : téléphone, visio, réunion en ligne…

Toutes ces contraintes imposent à l'entreprise de réinventer son organisation et son fonctionnement. Il ne faut pas croire que la situation va se dissiper d'elle-même. Les efforts ont été importants depuis le printemps pour mettre en place les modalités de protection nécessaires. Le nouveau protocole attendu pour la rentrée ne souligne rien d'autre que l'importance de maintenir la vigilance et les gestes barrières.

 


Retrouvez toutes les infos dans notre dossier Reprise d'activité
La signalétique COVID-19 et la F.A.Q Covid-19 et entreprise de l'INRS