Cancer du sein : un mois pour s’informer et se mobiliser

Catégorie : 

Aujourd'hui en France, 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie. Comme chaque année, l'opération Octobre Rose revient pour sensibiliser l'opinion publique sur le cancer du sein et l’importance du dépistage précoce. 

L’opération Octobre rose propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant. Chaque année, près de 54 062 cas de cancer du sein sont détectés et 11 913 femmes décèdent des suites de cette maladie*. Pourtant, détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10. Ce droit au dépistage sauve des vies. Dès 25 ans, un examen clinique (palpation) est recommandé une fois par an. Cet examen peut être réalisé par votre gynécologue, votre médecin généraliste ou une sage-femme. À partir de 50 ans, même si l'on est en bonne santé, il est donc recommandé de faire une mammographie de dépistage tous les deux ans.

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison totale sont grandes.

Du 1er au 31 octobre, de nombreux événements sont organisés en Loire Atlantique. Au programme : challenges connectés, défis sportifs, journées de sensibilisation… afin d’informer, mobiliser et sensibiliser le plus grand nombre à la lutte contre le cancer.

Octobre Rose : les rendez-vous à noter en Loire-Atlantique

S'informer

La brochure de sensibilisation de l'association Ruban Rose propose 8 chapitres conçus pour répondre aux principales questions que se posent les femmes - et leur entourage - sur les cancers du sein :

  • Les cancers du sein
  • La prévention et le dépistage précoce
  • Les mots du cancer du sein
  • Les progrès de la recherche
  • Les traitements
  • Psychologie et cancer du sein
  • Les cas exceptionnels
  • La reconstruction mammaire

Les femmes ayant un risque élevé ou très élevé de cancer du sein peuvent également bénéficier d'un suivi spécifique adapté à leur situation individuelle. Depuis le 1er septembre 2016, les personnes nécessitant un dépistage spécifique peuvent bénéficier d'une prise en charge à 100% pour les examens recommandés dans leur situation. Consulter la page Dépistage du cancer du sein - Les niveaux de risque sur le site e-cancer.fr.


Si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous connecter sur le site de l’association www.cancerdusein.org

* Source : « La situation du cancer en France en 2015 » – INCa avril 2016