Bruit au travail : attention aux idées reçues !

Catégorie : 

Le bruit impacte non seulement la qualité de vie au travail, mais également la santé mentale et physique du salarié. Une exposition permanente ou partielle au bruit peut générer du stress, de la fatigue, de la nervosité ou pire, une perte d’audition prématurée. De plus, la fatigue auditive, la présence d’acouphènes ou de surdité peuvent provoquer des troubles digestifs, respiratoires, cardiaques et tensions.

Le bruit est un son qui devient génant, voire dangereux, au-delà d’une certaine limite. On considère qu'un risque existe dès que l'oreille s'expose à 80 dB(A) sur 8 heures. Les risques pour la santé augmentent principalement avec l’intensité du bruit et la durée d’exposition.

On fait le point sur quelques idées reçues :

Tant qu’on n’a pas mal aux oreilles, il n’y a pas de danger ! FAUX
La surdité s’installe dans la durée et elle n’est pas douloureuse : généralement, vous ne vous apercevrez pas que vous devenez sourd ! Les premiers symptômes de la surdité professionnelle n’apparaissent parfois qu’après plusieurs années d’exposition.

À force de travailler dans le bruit, mon oreille s’est habituée. FAUX
Ce n’est pas l’oreille qui s’habitue, c’est le cerveau qui apprécie le bruit à un niveau sonore élevé. Le seuil de danger se situe à 80 dB(A) et le seuil de douleur est à 120 dB(A). Ces seuils ne varient pas, même si vous êtes « habitué » à travailler dans le bruit.

J’ai un casque pour atténuer le bruit, si je l’enlève régulièrement, c’est dangereux ? VRAI
Il suffit de retirer votre protection auditive quelques minutes pour recevoir une dose de bruit dangereuse pour vos oreilles.