Bilan de 100 ans de sécurité et santé au travail

Publié le 28 avril à l'occasion de la journée mondiale de la sécurité et la santé au travail, le rapport de l'OIT (Organisation Internationale du Travail) propose un état des lieux de la sécurité et la santé au travail depuis 100 ans.

Dans le monde, environ 6 500 personnes décèdent chaque jour de maladies professionnelles et 1 000 suite à des accidents du travail. Les causes les plus fréquentes de mortalité sont les maladies circulatoires (31%), les cancers liés au travail (26%) et les maladies respiratoires (17%). On constate également une croissance mondiale inquiétante des risques psychosociaux, du stress lié au travail, des maladies non-transmissibles et enfin des travailleurs qui restent exposés à des risques persistants liés au travail.


L'OIT se questionne également à propos des futurs changements, qui peuvent être des défis ou des opportunités :

  • La technologie : elle permet de révolutionner le monde du travail par la numérisation, la robotique ou encore les nanotechnologies. Mais elle soulève également des questions sur la séparation de plus en plus fine entre la vie privée et la vie professionnelle.
  • La démographie : elle est en constante évolution mais semble inégale (régions rajeunissantes contre régions vieillissantes).
  • Le développement durable : la pollution et la dégradation des ressources naturelles impactent l'Homme dans sa globalité (effets de certains risques encore inconnus comme le travail vert lié au recyclage).
  • L'évolution des modes d'organisations du travail : les emplois atypiques, la rupture du "domicile-travail" et les horaires excessifs touchent une part grandissante des travailleurs.

L'OIT propose d'anticiper des nouveaux risques émergents, d'adopter une approche pluridisciplinaire et de renforcer les liens entre la sécurité et la santé au travail et la santé publique. L'organisme soumet également l'idée de durcir les normes internationales et de renforcer l'information donnée au grand public, afin qu'il comprenne mieux les enjeux et les questions de la sécurité et la santé au travail  Les recommandations comprennent aussi une garantie universelle des travailleurs, de leurs droits fondamentaux, des salaires convenables. Mais il préconise également des limites de la durée de travail, l'assurance d'avoir des lieux de travail sûrs et salubres et de reconnaître la sécurité et la santé au travail comme un des principes et droits fondamentaux du travail.


En savoir plus : Consultez le rapport de l'IOT sur les 100 ans d'expérience de sécurité et de santé au travail.