Actualités : Accident du travail et maladie professionnelle

Des propositions pour réduire les maladies professionnelles dans l'industrie

La commission d’enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie vient de rendre son rapport.  43 propositions y sont présentées pour réduire les risques encourus par les salariés du secteur industriel et faire émerger une culture de la prévention.

2 fois moins d’accidents du travail chez les jeunes formés à la santé et sécurité au travail

Selon une étude menée par l’INRS, la fréquence des accidents du travail chez les moins de 25 ans ayant reçu une formation à la santé et sécurité au travail (SST) pendant leur scolarité est deux fois moins élevée que pour l’ensemble des travailleurs.

Plus de 10000 affections psychiques en France en 2016

Parmi les 626.000 accidents du travail comptabilisés en 2016, 10.000 ont concerné des affections psychiques (dépressions, troubles anxio-généralisés, états de stress post traumatique..), selon une étude de l'Assurance maladie, une tendance en hausse. Le coût de ces pathologies est estimé à 230 millions d'euros.

Les Conseils Prévention du SSTRN : Le Risque Routier

Le risque routier est la 1ère cause de mortalité au travail ! Pourtant, il existe des moyens d'anticiper ce risque professionnel. Le SSTRN vous aide à prévenir ce risque en vous donnant des conseils de prévention afin de préserver votre santé au travail. 

JNA 2017 : Une journée sans smartphone dans les collèges et lycées

L'association JNA (Journée Nationale de l'Audition) souhaite sensibiliser les jeunes sur les risques liés à l'utilisation prolongée d'un casque ou d'une oreillette à travers une expérience inédite, une "journée sans smartphone" dans une quinzaine de collèges et lycées ce jeudi 9 mars 2017.

Maladies professionnelles : les TMS en tête !

La Dares a publié en fin d'année les résultats de son analyse des maladies professionnelles pour l'année 2012, qui montre une augmentation de 4% depuis 2005 et un renforcement des tendances précédemment constatées, à savoir une prépondérance des affections dues aux troubles musculo-squelettiques.

Pages