34 % des sourds et malentendants en souffrance au travail

Fin 2015, l’INPES (en partenariat avec la CNSA) a publié les résultats d’une enquête sur les comportements et l’état de santé des personnes atteintes de surdité ou de troubles de l’audition. Les résultats de ce baromètre montrent que ces personnes sont trois fois plus nombreuses en état de souffrance psychique que le reste de la population et ces symptômes sont généralement associés aux situations de travail.  

Plus de quatre millions de français souffrent de troubles de l’audition. À ce handicap physique s’ajoute souvent une détresse psychologique. Les participants à l’enquête de l’INPES déclarent cinq fois plus de pensées suicidaires au cours des douze derniers mois et trois fois plus de tentatives de suicide au cours de leur vie par rapport au reste de la population.

Le mal-être au travail des personnes sourdes et malentendantes

Le contexte professionnel est parfois douloureux pour les personnes souffrant de troubles de l’audition. Ils sont 69,9 % à déclarer avoir des difficultés pour comprendre leurs collègues et plus d’un tiers d’entre eux ont du mal à se faire comprendre. Ces problèmes de communication sont souvent la source de souffrances psychiques : 34 % des sourds et malentendants déclarent être en situation de détresse psychologique au travail contre 5,4 % de la population générale.

Une attention particulière doit donc être portée à ces personnes fragilisées pour prévenir ce mal-être et améliorer leurs conditions de travail.


En savoir plus sur le site de l’INPES