2 fois moins d’accidents du travail chez les jeunes formés à la santé et sécurité au travail

Selon une étude menée par l’INRS, la fréquence des accidents du travail chez les moins de 25 ans ayant reçu une formation à la santé et sécurité au travail (SST) pendant leur scolarité est deux fois moins élevée que pour l’ensemble des travailleurs.

Une étude menée par l'INRS pendant 5 ans sur 7 régions vient conforter l'idée qu'une meilleure sensibilisation des jeunes à la prévention des risques professionnels est nécessaire. En effet, l'étude révèle que les jeunes de moins de 25 ans formés en santé et sécurité au travail pendant leur scolarité ont deux fois moins d’accidents du travail que les autres.

L’objectif principal était de déterminer l’effet de l'enseignement en santé et sécurité au travail reçu au cours de la scolarité sur l’incidence des accidents du travail chez les jeunes en début de carrière. D’autres facteurs en lien avec la santé et sécurité au travail et pouvant contribuer à la diminution des accidents du travail ont aussi été étudiés comme la formation sauveteur secouriste du travail reçue ou non au cours de la scolarité, ainsi que les conditions d’accueil à l’arrivée dans l’entreprise.

Cette étude montre la pertinence d’intégrer un enseignement en santé au travail dans l’ensemble des formations initiales. En France, la fréquence annuelle des accidents du travail chez les jeunes de moins de 25 ans est de 10 %, soit deux fois et demie plus importante que pour l’ensemble des salariés. "C’est lors de la période de transition de l’école vers la vie active que cette population est la plus vulnérable car elle est à la fois jeune et nouvelle dans l’emploi", note l’INRS dans son étude.

Pour plus d'information : www.inrs.fr